Triduum 2017 des doyennés de Namur, Jambes et Saint-Servais

Du 20 au 24 juin 2017, cinquante-deux personnes se sont retrouvées à Beauraing dans le jardin choisi par Marie. La chaleur accablante d’une bonne partie de la semaine n’a pas entamé la joie et le bonheur de vivre ensemble ces journées, dans un grand climat de fraternité.

M. l’Abbé Patrice Moline nous a aidé à découvrir, depuis le récit symbolique de la genèse jusqu’à notre jardin intérieur, la beauté de la création et le projet d’amour de Dieu pour nous.

Tous les moments communs de prière, Eucharisties, adoration, ces merveilleux sacrements du pardon et celui des malades, chemin de croix, chapelet quotidien à l’Aubépine, laudes et complies ( grâce à un carnet confectionné par Carine) ont été vécus avec foi. Les Eucharisties étaient embellies par le talent de Didier, organiste.

Comme toujours, l’accueil à la Maison de l’accueil fut digne du nom que porte la Maison. Un grand merci aux Sœurs de la Doctrine chrétienne et au personnel.

Chacun est retourné en n’ayant qu’un désir, se retrouver à Beauraing après de Marie l’année prochaine.

De la Côte d’Ivoire… un nouveau groupe!

Une source… qui peut devenir rivière

– L’an dernier, un prêtre ivoirien, en service pastoral à Doische, vient nous rendre visite avec quatre personnes ivoiriennes amies et promettent de faire connaître Beauraing autour d’eux.

– En avril 2017, une quinzaine de personnes viennent reconnaître les lieux.

– Ce lundi 22 mai, 70 personnes se détachent du Pèlerinage international militaire africain à Lourdes (plus de 5000) et viennent achever leur pèlerinage à Beauraing. Ils découvrent le message de Notre-Dame, prient avec ferveur au lieu des apparitions et visitent les différentes églises. Nous avons la joie de les accueillir chez nous pour le repas de midi.

– Les 21 et 22 août, de nouveau 70 personnes participeront au Pèlerinage international de Beauraing.

Nous sommes heureuses d’accueillir ces groupes qui sont les premiers venant directement d’Afrique .

Sœur Anne-Catherine

Marie, Mère et chemin de la miséricorde

Marie, Mère et chemin de la miséricorde, voilà le thème du Pèlerinage de la Doctrine, dimanche dernier, 17 juillet 2016.

Une bonne centaine de sœurs ont suivi l’invitation à cette journée qui est plus qu’une simple tradition, mais avant tout une rencontre “en famille”, un événement de communion, dans la prière et le partage, portés par l’espérance. Il y a déjà le moment fort des retrouvailles à l’arrivée: joie et échange… Le mot d’accueil de Sr Viviane, supérieure générale, nous a introduites dans le thème du pèlerinage et a éveillé d’avance notre attention aux 3 témoignages “d’engagement sur le chemin de miséricorde” donnés par Sr Germaine, Sr Michèle M. et Sr St-Joseph: 3 témoignages très beaux et intéressants dans le domaine des œuvres de miséricorde spirituelles ou corporelles.

Avant le repas de midi, bon nombre de sœurs ont pris le chemin vers l’Aubépine pour rencontrer Marie dans la prière personnelle. Autour d’une belle table et d’un repas simple, nous avons poursuivi la journée de rencontre dans une ambiance fraternelle et joyeuse. L’eucharistie bien préparée a été un temps privilégié de la journée: nous avons passé la Porte Sainte de la basilique de Beauraing, acte de foi profonde, de conversion, en cette année de la miséricorde: Misericordes sicut Pater! … in aeternum misericordia eius. Notre chemin de vie que nous confions à Marie restera un chemin parsemé de pierres et de fleurs, un chemin de lutte et d’espérance qui nous mènera toujours plus loin dans l’attachement à son Fils.

L’abbé Christophe Malisoux -qui a présidé la célébration eucharistique- nous a donné un très beau commentaire de l’évangile du dimanche dans son homélie remarquable adaptée à l’esprit de notre charisme: bien sûr, Marie a choisi la meilleure part, mais il y aura pour Marthe également “la meilleure part”, si elle tire son dynamisme, son dévouement, sa générosité… de son cœur ancré en Dieu, si elle sait puiser à la SOURCE au fond d’elle-même. La journée bénie s’est terminée autour d’un petit goûter… suivi de la visite des nouvelles constructions, au Clairval.

                                                                                                                                                        Sr Benedicte